Elvira Nabiullina : pourra-t-elle encore sauver le rouble ?

Russie/Ukraine – La directrice de la banque centrale russe Elwira Nabiullina fait la une de tous les journaux financiers car c’est d’elle que dépendent les conséquences, soit catastrophiques, soit supportables pour la population que vont avoir les sanctions occidentales sur l’économie du pays. Depuis des années, elle sauve l’économie de l’effondrement grâce à sa politique. … Lire la suite

Le conflit ukrainien analysé en détail par un écrivain russe

Russie/Ukraine/Europe Orientale – Dmitry Glukhovsky, écrivain russe, est l’une des voix indépendantes les plus fortes dans son pays . Il s’exprime régulièrement sur des questions d’actualité et est considéré comme un critique acerbe du système Poutine. Dans le débat actuel sur la culpabilité collective, il argumente que tous les Russes ne sont pas des coupables … Lire la suite

Des intellectuels allemands s’engagent auprès du Chancelier

Allemagne/Russie/Ukraine – Une cinquantaine d’intellectuels de tous horizons  intégrant majoritairement des écrivains, journalistes et philosophes ont adressé un appel au Chancelier Olaf Scholz pour le soutenir et l’encourager à tout mettre en œuvre afin de venir en aide à l’Ukraine. Cette initiative est une réaction à une première lettre ouverte envoyée au même Chancelier par … Lire la suite

Une femme politique allemande soupçonnée de lobbying avec la Russie

Allemagne/Russie/Ukraine/UE – Dans le conflit qui oppose l’Ukraine à la Fédération de Russie, l’Allemagne joue un rôle singulier, dans le sens où il lui est extrêmement difficile de prendre parti pour l’un ou l’autre des deux camps. Historiquement, Berlin a toujours été très proche de Moscou, y compris sous l’ère soviétique lorsque Willy Brandt a … Lire la suite

« La Russie risque de perdre de la manière la plus terrible »

Fédération de Russie/Ukraine/Biélorussie/Allemagne/France – Grigori Yudin, titulaire d’une maîtrise en sociologie obtenue à l’Ecole Supérieure des Sciences Economiques et Sociales de Moscou, fait partie des rares chercheurs et intellectuels à s’être inquiété du manque d’intérêt et de la faible empathie de la population russe à l’égard du conflit et du peuple ukrainiens. Ce qu’il craint … Lire la suite

Mise au point sur une stratégie éditoriale

France/Ukraine/UE – Quelle que soit l’issue du conflit opposant la fédération de Russie à l’Ukraine, une certaine presse occidentale et plus particulièrement certaines chaînes d’informations en ligne diffusées sur le territoire français, n’en sortiront pas grandies. Personnellement, je n’ai jamais pu regarder plus de dix minutes d’affilée BFM Tv, car je trouvais scandaleux qu’on puisse … Lire la suite

Le Crimée risque de mourir de … soif !

Ukraine/Russie/Europe Orientale/ UE –Bien qu’ils n’échappent pas à la pandémie, les habitants de la Crimée ont d’autres soucis que le virus car le risque est grand que beaucoup d’entre eux soient contraints de fuir leur pays pour ne pas mourir de soif. Le guerre de l’eau dans la péninsule de Crimée ne date pas d’aujourd’hui … Lire la suite

Tourisme et pandémie : la Hongrie dans son propre piège

Hongrie – En espérant pouvoir lutter contre  le coronavirus comme il l’avait fait contre le terrorisme, c’est-à-dire en interdisant l’entrée dans son pays à « l’étranger » le ministre-président de Hongrie, Viktor Orban est tombé dans son propre piège car il a assimilé les touristes à des poseurs de bombe. Parce que son pays avait été, comparativement … Lire la suite

Crimée : grâce au Covid, pourrait-elle redevenir ukrainienne ?

Ukraine/Russie/Europe Centrale/UE – C’est la question que se posent de plus en plus d’observateurs dont l’un des plus écoutés est Andreas Umland, docteur en philosophie et spécialiste de l’Europe Centrale et Orientale. Sa série d’ouvrages « Soviet and Post-Soviet Politics and Society » qu’il a publiée chez l’éditeur Ibidem (Stuttgart) en qualité d’expert auprès de l’Institut Ukrainien de Kiev, font de lui un commentateur éclairé des relations entre la Russie et l’Ukraine sur le sujet le plus sensible qui oppose les deux pays, en l’occurrence l’annexion de la Crimée. Une offensive russe que le président Vladimir Poutine légitime en l’assimilant à la réunification de l’Allemagne. Selon Andreas Umland, ces deux événements ne soutiennent pas la comparaison. Il en a expliqué les raisons dans une tribune publiée récemment par le magazine « Focus » que la plateforme d’informations indépendantes de langue allemande « ukraine-nachrichten » a jugé utile de relayer.

Lire la suite

La pandémie contribue au mensonge historique

Russie/Ukraine/ Europe Centrale et Orientale – Alors que l’an dernier, le centenaire du Traité de Versailles a fait l’objet de multiples commémorations, en revanche, cette année, le 75ième anniversaire de la capitulation de l’Allemagne est pratiquement passé inaperçu. Cette occultation forcée par la pandémie peut s’interpréter comme un dommage collatéral qui, certes, n’a pas fait de victimes mais contribue à exacerber les tensions dans des territoires où l’Histoire a été écrite de manière tendancieuse.

Lire la suite

L’Union Européenne entre deux blocs à risques

Dans l’interview qu’il a accordée à l’agence OÖN et que nous avons publiée en français hier sur notre site, le généticien Josef Penninger ne croit pas à une éradication rapide du coronavirus, car il craint qu’après l’hémisphère nord, actuellement le plus touché par la pandémie, l’hémisphère sud, le plus peuplé, soit également concerné, ce qui, compte tenu des structures sanitaires défaillantes de la plupart des territoires, risque d’avoir des conséquences infiniment plus graves que celles vécues actuellement en occident. A cette crainte justifiée, le risque est grand que s’en ajoute une autre qui concernera essentiellement l’Europe Occidentale, laquelle devant alors se prévenir des dangers arrivant et de la partie sud de la planète, et de la partie orientale du continent.

Lire la suite

Détresse et optimisme aux portes de l’Europe riche et prospère

Ukraine/UE – Dans l’inconscient collectif des occidentaux, l’extrême précarité semble toujours être l’apanage de certains pays africains ou asiatiques qui nous ont été présentés pendant des décennies par le truchement d’images-choc d’enfants mourant de faim et observant le monde derrière des paupières infestées de mouches ou de moustiques. Mais on oublie trop souvent que la détresse extrême qui frappe toutes les couches de la population se trouve à nos portes, sur le seuil de cette maison Europe dont on veut nous faire croire qu’elle est encore riche et prospère alors qu’elle laisse toujours sur le bas côté de la route des dizaines de millions de personnes, sujettes à une indifférence qui se généralise.

Lire la suite

Ukraine: ce pays méconnu et troublant

Ukraine/Allemagne – Si les femmes et hommes écrivains d’Europe Centrale et Orientale sont généralement peu connus voire totalement absents dans les bibliothèques et librairies françaises, en revanche leurs œuvres foisonnent dans les milieux littéraires allemands où ils sont autant appréciés que les auteurs occidentaux. Régulièrement, la Foire Internationale du Livre de Francfort-sur-le Main mais aussi, naturellement et historiquement celle de Leipzig, les accueillent les bras ouverts, parce tous jettent un regard différent sur le monde qui nous entoure.

Lire la suite

PISA : le climat se réchauffe plus vite que les neurones

UE/Chine/USA/Monde – Depuis 20 ans, l’OCDE publie à un rythme triennal l’étude PISA qui mesure le niveau des élèves âgés de quinze ans et deux mois révolus ayant au moins six années de scolarité obligatoire derrière eux. Elle a porté en 2018 sur 600.000 collégiens de 79 pays, situés sur tous les continents. Elle ne se limite qu’aux trois critères en l’occurrence, la compréhension de l’écrit, les connaissances en mathématiques et en sciences naturelles, sans lesquels il est impossible de comprendre son environnement.

Lire la suite

Macron et la Bulgarie : plus qu’un impair, une honte !

Bulgarie/Ukraine/France/UE – Les autorités bulgares n’auraient-elles pas été choquées par les propos d’Emmanuel Macron, elles n’auraient alors plus leur place dans l’Union Européenne et il est regrettable que la Commission de Bruxelles n’ait pas réagi au point de vue, très (trop !) personnel émis par le chef d’Etat français à l’adresse des citoyens de la République des Balkans. En déclarant « je préfère avoir des gens qui viennent de Guinée ou de Côte d’Ivoire légaux, qui sont là et qui font le travail que des filières bulgares ou ukrainiennes clandestines», Emmanuel Macron trahit, pour la première fois depuis son arrivée au pouvoir, son incompétence en matière d’immigration.

Lire la suite

error: Content is protected !!