Ciel très couvert sur les retraites européennes

Allemagne/France – Alors qu’Emmanuel Macron et son gouvernement sont en proie à des dissensions quant à l’avenir des retraites et vont, sans aucun doute, devoir faire face à de nouvelles tensions sociales , assorties de manifestations de rue, risquant de raviver la colère née des Gilets Jaunes, la grande coalition allemande actuellement au pouvoir est … Lire la suiteCiel très couvert sur les retraites européennes

La Roumanie dans une spirale infernale

Roumanie – Le Président de la République de Roumanie, Klaus Johannis, a nommé Ludovic Orban, membre du parti libéral PNL, à la tête du gouvernement. L.Orban succède ainsi à la social-démocrate Viorica Dancila (PSD), contrainte à la démission suite à une motion de censure du Parlement. Dancila, femme de paille de l’ancien chef de gouvernement Liviu Dragnea, impliqué dans des affaires de corruption, n’aura pas pu tenir les rênes du pouvoir pendant plus de 22 mois, une période suffisamment longue pour qu’elle puisse prouver son incompétence.

Lire la suiteLa Roumanie dans une spirale infernale

Un revers qui tourne à l’avantage du « vaincu »

Hongrie/ UE – Jamais des élections municipales n’avaient été autant attendues que celles qui se sont déroulées le week-end dernier en Hongrie. Ce sursaut d’intérêt pour la politique est né d’un phénomène inédit , en l’occurrence l’alliance des principaux partis d’opposition. Il a fallu en effet presque dix ans aux formations anti-Orban pour comprendre que, sans union, tout espoir d’alternance au pouvoir serait vaine. En partant groupée à la conquête des communes situées dans le dix-neuf circonscriptions électorales que compte le pays, lesquelles datent de 1918, c’est-à-dire depuis le morcèlement de l’Empire austro-hongrois, l’opposition n’ a pu gagner, bien que groupée que dans cinq des vingt plus grandes agglomérations dont la capitale, la plus symbolique car la plus peuplée.

Lire la suiteUn revers qui tourne à l’avantage du « vaincu »

Les Polonais votent dans l’ombre de Jean-Paul II

Pologne/Allemagne/UE – A l’instar des Autrichiens qui, il y a à peine un mois, ont plébiscité leur Chancelier Sebastian Kurz dont la démission forcée n’a pas entaché sa popularité, les Polonais ont voté, hier, massivement en faveur du gouvernement en place, dirigé par Mateusz Morawiecki. La victoire est incontestable et sans appel : le parti PiS s’est arrogé plus de 43% des suffrages, broyant au passage ses quatre concurrents, le parti libéral-conservateur KO (27,4%), le parti de gauche SLD (11,9%), le parti des paysans PSL (9,6%) et le parti populiste d’extrême-droite Konfederacja (6,4%).

Lire la suiteLes Polonais votent dans l’ombre de Jean-Paul II

Du « climatoscepticisme » au « climatofatalisme »

Allemagne/UE – De toutes les grandes puissances économiques, l’Allemagne a été la première à voir ses mouvements écologistes s’institutionnaliser sans vraiment se politiser. Les protecteurs de l’environnement ont été mieux écoutés et respectés en République Fédérale qu’en France parce qu’ils ont concentré leurs discours sur la nature et son rôle dans la société plutôt que d’utiliser cette dernière à des fins politiques.

Lire la suiteDu « climatoscepticisme » au « climatofatalisme »

La Pologne : République bananière…à sa manière !

Pologne/Roumanie/UE – Fondée il y a plus de vingt ans au lendemain de la libéralisation de l’économie polonaise, la société Citronex est devenue l’un des leaders européens dans le secteur de la distribution en masse de produits alimentaires, fruits et légumes notamment. Ses activités n’ont pas démarré, comme son nom pourrait le laisser signifier, par … Lire la suiteLa Pologne : République bananière…à sa manière !

TVA ou le plus grand des délires européens

Slovaquie/UE – Est-il normal que les consommateurs travaillant dans les pays dont les salaires sont de deux à quatre fois inférieurs à la moyenne européenne payent leur litre de lait ou leur plaquette de beurre plus cher que dans la plupart des territoires les plus riches ? La logique voudrait que nous répondîmes par la négative et pourtant ce n’est pas le cas, notamment en Slovaquie qui est entrée dans la zone euro en 2009 mais a attendu plus de dix ans pour instaurer un taux réduit de TVA sur la produits alimentaires.

Lire la suiteTVA ou le plus grand des délires européens

Pléthore de candidats aux Présidentielles roumaines

Roumanie – Les Roumains ont beau bouder les urnes à l’occasion de chaque élection, les forts taux d’abstention ne dissuadent pas pour autant les candidats potentiels à tenter leur chance. Les prochaines présidentielles qui vont se dérouler le 10 novembre prochain, confirment ce phénomène avec quatorze têtes de liste dont seulement deux femmes en lice pour occuper une fonction qui est un mélange des systèmes allemand et français, dans le sens où elle est surtout honorifique tout en étant dotée de pouvoirs suffisamment importants pour remettre en question certaines décisions des gouvernements en place.

Lire la suitePléthore de candidats aux Présidentielles roumaines

Les Autrichiens plébiscitent leur jeune Chancelier

Autriche – Les résultats aux élections législatives autrichiennes sont sans appel et sans équivoque. Les 6,4 millions d’inscrits appelés aux urnes se sont comportés en femmes et hommes responsables et ne se sont pas laissés influencer par cette « valeur » européenne qui veut qu’on ne pardonne jamais à ceux qui pactisent avec l’extrême-droite. En 2017, lorsque le jeune porte-drapeau du parti conservateur ÖVP, Sebastian Kurz, avait décidé en tant que plus jeune Chancelier de la République de gouverner avec le parti populiste FPÖ (Freiheitliche Partei), il subit alors les critiques des modérés de son camp, des formations d’opposition au premier rang desquelles le SPÖ social-démocrate et, naturellement, des milieux politiques étrangers qui lui reprochèrent alors d’ouvrir ses portes au diable.

Lire la suiteLes Autrichiens plébiscitent leur jeune Chancelier

La Grèce toujours isolée face à la crise migratoire

Grèce/Allemagne/UE – La crise migratoire et l’afflux de réfugiés originaires d’Afrique et du Moyen-Orient commencent à s’inscrire dans l’actualité courante et la disparition de centaines de personnes dans les flots de la Méditerranée tend à devenir un fait divers comme les autres. Les images retransmises par les télévisions émeuvent un court instant mais sont immédiatement occultées par des événements en réalité sans grand importance par rapport au drame que vivent des personnes qui ne demandaient qu’une chose qui ne devrait rien coûter mais qu’elles payent de leur vie, en l’occurrence la paix.

Lire la suiteLa Grèce toujours isolée face à la crise migratoire

Changement climatique : le mauvais exemple des donneurs de leçons

Allemagne/France – Dans le débat qui s’est instauré sur le changement climatique, l’Allemagne et la France ont eu la fâcheuse tendance à vouloir donner des leçons d’écologie à leurs voisins. Les deux pays ont fait le pari de l’automobile à tout prix, délaissant par là même ce qui ne fait l’objet d’aucune contradiction, mieux suscite l’unanimité, en l’occurrence la réalité qui veut que le transport ferroviaire est infiniment plus protecteur de l’environnement que le routier.

Lire la suiteChangement climatique : le mauvais exemple des donneurs de leçons

L’ancien président roumain est-il rattrapé par son passé ?

Roumanie – Traian Basescu, 3ième président de la République de Roumanie à avoir accédé à la fonction suprême après la chute de Ceaucescu, est suspecté d’avoir collaboré avec la Securitate, organisme de surveillance de la société civile qui, pendant plusieurs décennies, a espionné les moindres gestes et propos de l’ensemble de la population roume. A l’instar de la Stasi dans l’ex République Démocratique d’Allemagne, la Securitate a exercé une répression sans faille et ce, grâce à un maillage du territoire incluant des dizaines de milliers d’indicateurs encadrés par des centaines de fonctionnaires ou plus exactement de prévaricateurs qui ont abusé de leurs pouvoirs pour assouvir leurs désirs de vengeance ou d’ascension sociale.

Lire la suiteL’ancien président roumain est-il rattrapé par son passé ?

Rejet partiel des partis historiques, de gauche comme de droit

 

Allemagne/UE – Les résultats aux deux élections régionales qui se sont déroulées hier dans les lands de Saxe et de Brandebourg, ont confirmé ce qui était subodoré, en l’occurrence une percée encore plus forte que prévue du mouvement d’extrême-droite Alternative für Deutschland (AfD), formation née de l’introduction de l’euro, accusée au départ de creuser les inégalités entre les parties occidentale et orientale de la RFA pour prendre par la suite la voie d’un regroupement de tous les mécontents à l’égard des règles imposées par l’Union Européenne. Il faut se faire à l’idée que les citoyens nés avant la Chute du Mur de Berlin et leurs héritiers n’ont toujours pas la même conception des valeurs européennes définies par Bruxelles.

Lire la suiteRejet partiel des partis historiques, de gauche comme de droit

Dégel dans les relations germano-hongroises

Hongrie/Allemagne/UE – Les ressortissants allemands et hongrois vivant en Hongrie et en République Fédérale attendaient avec une certaine appréhension la venue d’Angela Merkel, à Sopron, dans le cadre des commémorations du 30ième anniversaire du pique-nique paneuropéen, lequel avait contribué à la Levée du Rideau de Fer plus de trois mois avant la Chute du Mur de Berlin. En effet, si Helmut Kohl et Viktor Orban ont toujours été sur la même longueur d’onde sur des sujets aussi sensibles que le sont la construction européenne et la politique migratoire, en revanche, il n’en a presque jamais été  de même depuis 2010 entre la Chancelière et le ministre-président de Hongrie.

Lire la suiteDégel dans les relations germano-hongroises

Brexit : les plus eurosceptiques ont déjà passé l’arme à gauche !

Royaume-Uni/UE – Quelle que soit la position qu’on adopte à l’égard des négociations consécutives au Brexit et qu’on soit pour ou contre l’attitude intransigeante du nouveau chef de gouvernement, Boris Johnsen, une chose est certaine, l’accord ou la négation de tout accord seront antidémocratiques car ils seront nés du choix d’électeurs qui n’ont plus la possibilité, de fait de leur âge, de jouer un rôle dans l’avenir de la société britannique. Si la sortie de l’Union Européenne a été majoritairement approuvée, c’est à cause des électeurs de plus de 65 ans qui ont fait pencher la balance en faveur des antieuropéens.

Lire la suiteBrexit : les plus eurosceptiques ont déjà passé l’arme à gauche !

error: Content is protected !!