Le gouvernement roumain ressuscite Ceaucescu

F.Timmermans, 1er vice-président de la Commission Européenne

Roumanie/UE – Alors que toutes les critiques à l’adresse des populistes se concentrent sur la Pologne et la Hongrie, on oublie que c’est en Roumanie que les entorses à la constitution européenne sont les plus fréquentes et les plus provocantes. Aucun autre gouvernement d’un pays de l’Union Européenne ne fait preuve d’autant de mépris à l’égard des rappels à l’ordre dont il est l’objet, à tel point qu’on est en droit de se demander si la fonction de vice-président de la Commission Européenne a encore un sens. Pour la n-ième fois, le premier d’entre eux, Frans Timmermanns, a soumis  un x-ième rapport au Parlement Européen, dans lequel il est clairement établi que la ministre-présidente de la République des Carpates, Viorica Dancila, n’est qu’une femme de paille au service d’une bande de « fripouilles » pour reprendre l’expression de Ludovic Orban, secrétaire général du parti libéral d’opposition PNL (ndlr : aucun lien parenté avec le ministre-président de Hongrie, Viktor Orban).

Lire la suiteLe gouvernement roumain ressuscite Ceaucescu

Provocations à répétition du gouvernement roumain

Roumanie/UE – Depuis leur accession au pouvoir les ministres roumains et leur présidente, Viorica Dancila, ne cesse de multiplier les provocations à l’égard des institutions européennes, mais aussi depuis peu des minorités composant la société civile. La première concernée a été la communauté d’origine allemande et plus particulièrement de Souabie qui jour un rôle de premier plan dans les secteurs économique et culturel. Le forum germano-roumain qui multiplie les manifestations destinées à renforcer les liens entre les deux pays, à l’échelon des entreprises mais aussi des universités et des institutions culturelles, a été récemment assimilé à une organisation proche de la Stasi voire de la Gestapo.

Lire la suiteProvocations à répétition du gouvernement roumain

Référendum homophobe : une « gifle » à la roumaine !

Roumanie – Depuis plusieurs mois, la société roumaine a été divisée sur un sujet qui demeure tabou en l’occurrence la vie en commun de deux personnes de même sexe. L’église orthodoxe qui demeure un puissant lobby dans la République des Carpates, avait suggéré au gouvernement, qu’il inscrivît l’interdiction du mariage homosexuel  dans la Constitution. Face … Lire la suiteRéférendum homophobe : une « gifle » à la roumaine !

Le Parlement Européen face au difficile cas roumain

Après la Hongrie et la Pologne, Juncker doit composer désormais avec la Roumanie

Roumanie/Hongrie/Union Européenne – Après avoir contraint le ministre-président de Hongrie, Viktor Orban, de venir s’expliquer sur sa politique migratoire et sa conception de la liberté de la presse et de l’indépendance de la justice, le Parlement Européen en a fait de même, hier, avec la cheffe du gouvernement roumain, Viorica Dancila, qui a été placée à ce poste pour se substituer  à Liviu Dragnea, secrétaire général du Parti Social-Démocrate, interdit de gestion car soupçonné de corruption, de conflits d’intérêts, d’abus de confiance, d’abus de pouvoir, de détournements de fonds, bref de tous ces « petits » délits qui sont, hélas, monnaie courante dans la République des Carpates. Est-ce parce qu’elle est une femme, toujours est-il que la pasionaria de l’Assemblée Européenne, Judith Sargentini, qui fait de la chute d’Orban son objectif de carrière, est restée étrangement silencieuse lorsqu’il s’est agi de dénoncer ouvertement et publiquement les méthodes pour le moins douteuses en vigueur à Bucarest.

Lire la suiteLe Parlement Européen face au difficile cas roumain

Europe : le soleil se lève à l’est

A centre, Klaus Johannis, président de la Roumanie

Allemagne/Roumanie/Europe Centrale – Le 3è sommet des douze pays à l’origine de l’Initiative Trois Mers (DMI / Drei-Meere-Initiative), destinée à modérer l’axe Paris-Berlin dans la nouvelle configuration de l’Europe, s’est achevé hier à Bucarest dans un climat et par des conclusions qui, une fois n’est pas coutume, laissent penser que tout n’est pas perdu et que le centre et l’est du continent redonneront, peut-être, une note d’espoir aux vrais européens ne souhaitant pas abandonner le navire.   Lorsqu’en 2015, les présidents croate et polonais ont décidé de regrouper les douze pays situés entre les mers Baltique, Noire et Adriatique, les dirigeants occidentaux ont regardé de haut cette DMI qu’ils avaient tendance à considérer comme une espèce de club, majoritairement conservateur,  qui ne pèserait pas lourd sur l’avenir du continent. Mais en l’espace de trois ans, la donne a changé.

Lire la suiteEurope : le soleil se lève à l’est

Lettre ouverte à Monsieur Stéphane Bern

Sauveur de vieilles pierres avec l’argent des pauvres !

Cher Monsieur Bern,

C’est parce que vous incarnez à mes yeux tout le Mal Français que je me permets de vous adresser cette lettre. N’ayez crainte, je ne suis pas à la tête d’un média dit de « masse » et ce courrier n’aura pas l’importance et la résonance que je serais en droit d’espérer. Il ne sera lu que par quelques centaines de personnes, ce qui est, pour moi, une performance. Je préfère en effet n’être lu que par des personnes qui sont sur la  même longueur d’onde que moi, plutôt que par des millions de moutons, sensibles aux messages transmis par une presse que je s’assimile de plus en plus à celle en vogue à l’époque coloniale.

Lire la suiteLettre ouverte à Monsieur Stéphane Bern

Roumanie : paradis des maisons pompeuses et sans âme !

Roumanie/Europe Centrale – La migration la plus importante qu’a connue l’Europe après la fin de la seconde guerre mondiale est celle consécutive aux conflits qui se sont succédé au cours des années 90 dans les pays de l’ex-Yougoslavie. La France, l’Italie, l’Espagne mais aussi et surtout l’Allemagne et l’Autriche ont vu déferler des vagues de centaines voire de milliers de personnes arrivant de Serbie, Croatie, Bosnie-Herzégovine ou du Kosovo.  Bien que certains pays d’accueil, dont la France,  aient été déjà confrontés à des problèmes de chômage, l’arrivée de ces migrants n’a pas soulevé de réactions xénophobes, à l’instar de ce qui se produit à l’heure actuelle. Etant difficile de faire la distinction entre un Serbe, un Croate ou un Bosniaque, tous étaient des « Yougos », comme si le Maréchal Tito avait été encore parmi nous. Ouverts à tous les métiers, le plupart est arrivée à s’intégrer. Beaucoup ont travaillé durement sur des chantiers ou des abattoirs, d’autres ont été plus chanceux et se sont enrichis en travaillant dans le tourisme et la gastronomie. Il n’est de quartier berlinois ou munichois sans son restaurant proposant des spécialités des Balkans. Et les occidentaux de découvrir, après la pizza, la paella et le kebab, le cevapi, le kajman ou le relisch.

Lire la suiteRoumanie : paradis des maisons pompeuses et sans âme !

Le gouvernement roumain met en jeu son appartenance à l’Europe

Roumanie/Allemagne/UE – Il est singulier et difficilement compréhensible que l’Allemagne soit la seule et le premier pays occidental à s’inquiéter du virage antieuropéen que prend la Roumanie. Alors que les réformes polonaises et hongroises suspectées de mettre en péril l’indépendance de la justice et de la presse n’ont de cesse d’être critiquées à l’ouest de continent, les mesures engagées par le gouvernement roumain qui s’acharne à vouloir protéger  et blanchir les personnages les plus corrompus du pays, laissent de marbre la plupart des dirigeants occidentaux.

Lire la suiteLe gouvernement roumain met en jeu son appartenance à l’Europe

La Roumanie face à une inquiétante épidémie

Roumanie – La Roumanie est depuis plusieurs semaines confrontée à un inquiétante épidémie qui a contraint les autorités à abattre en urgence près de 130.000 porcs atteints d’une infection qu’on croyait éradiquée mais qui a refait surface au printemps dernier.  Les structures sanitaires ont été de fait prises au dépourvu et, ce bien qu’elles aient alertées par l’association nationale des vétérinaires dès l’apparition des premiers cas détectés.

Lire la suiteLa Roumanie face à une inquiétante épidémie

Roumanie : « Un été chaud sur un bateau ivre »

Roumanie – C’est par ce titre que Dan Caramidaru, rédacteur au service politique de l’hebdomadaire « Allgemeine Deutsche Zeitung », un des seuls supports de presse indépendant existant encore dans la République des Carpates, a commenté les événements de ce 10 août 2018 qui ont été les plus mobilisateurs depuis la chute du dictateur Ceaucescu et de … Lire la suiteRoumanie : « Un été chaud sur un bateau ivre »

Renaissance de Radio Free Europe : la guerre froide change de visage

Bulgarie/Roumanie/UE – Radio Free Europe (RFE) a annoncé la renaissance de ses programmes en Roumanie et Bulgarie. Officiellement, cette décision a pour but de garantir la liberté de la presse. L’argument vaut son pesant d’or car il concerne deux pays qui ont intégré l’Union Européenne et qui, pour cette raison, ne devraient pas être concernés … Lire la suiteRenaissance de Radio Free Europe : la guerre froide change de visage

Une nouvelle révolution éclate en Roumanie

Roumanie – Le gouvernement roumain ne s’attendait pas à une telle mobilisation. Hier, des centaines de milliers d’opposants à la coalition au pouvoir ont défilé dans les rues et toutes les grandes villes du pays et naturellement dans la capitale où des violents heurts se sont déroulés. En début de soirée, le nombre de 452 … Lire la suiteUne nouvelle révolution éclate en Roumanie

Bras de fer au sommet de l’Etat roumain

Roumanie – Il ne se passe de jour sans que des conflits n’aient lieu entre le gouvernement et la Présidence de la République roumaine. Les tensions ont débuté avec l’éviction de Laura Kövesi de la direction générale de la DNA, l’organisme de lutte contre la corruption. Parce qu’elle avait eu l’impudence d’aller fouiller dans le … Lire la suiteBras de fer au sommet de l’Etat roumain

Roumanie : les mauvaises nouvelles s’enchaînent et se ressemblent

Tudorei Toader, Ministre roumain de la Justice et adversaire du Président de la République

Roumanie – Dans le sud-est de la Roumanie, les animaux d’élevages sont victimes de la peste d’Afrique, une maladie contagieuse qui obligent les éleveurs à abattre leur bétail. Ce massacre qui aurait pu être évité si des contrôles rigoureux avaient été mis en place, le ministre PSD (Parti Social-démocrate) de l’agriculture, Petre Daea, a été le premier à s’en émouvoir mais n’a rien trouvé de mieux que de le comparer à l’holocauste. Faire une tel amalgame a naturellement provoqué l’ire de l’ambassadeur d’Israël en poste à Bucarest, qui, en bon diplomate s’est dit « consterné et déçu » par de tels propos.

Lire la suiteRoumanie : les mauvaises nouvelles s’enchaînent et se ressemblent

La jeunesse d’Europe Centrale : « Elle est l’Europe ! »

Allemagne/Roumanie/Serbie/Hongrie – La 6ème édition des Rencontres Internationales des Jeunes du Danube (Internationalen Donaujugendcamp) s’est tenue ce mois-ci à Ulm et Neu-Ulm, deux villes situées côte à côte et à cheval sur les lands de Bade-Wurtemberg et de Bavière, séparés en ce lieu par le célèbre fleuve. Ce fut une fois de plus l’occasion pour 84 jeunes adultes de nationalité  allemande, bosniaque, bulgare, croate, moldave, monténégrine, serbe, slovaque, tchèque, hongroise,  autrichienne et naturellement roumaine d’échanger leurs visions sur l’état de leurs pays. Sous la devise « Europa sind wir ! » (« Nous sommes l’Europe ! »), ces Rencontres sont avant tout un melting-pot interactif où le partage des expériences et des connaissances reste les maître-mots. Autour de cet événement, se sont articulés différents séminaires et workshops animés notamment par des artistes, des historiens, des chercheurs et des intellectuels, la plupart engagés dans des actions ou organisations humanitaires.  Au-delà de l’aspect culturel, les jeunes invités ont également planché sur le devenir politique de l’Europe.

Lire la suiteLa jeunesse d’Europe Centrale : « Elle est l’Europe ! »

error: Content is protected !!