La gestion du travail au cœur de l’avenir européen

Autriche/France/Norvège/UE – S’il est un domaine que l’Union Européenne n’est pas parvenue à gérer de manière rationnelle, c’est bel et bien celui du temps travail négocié par les salariés avec le patronat. L’UE a échoué car elle n’a pas pu mobiliser les partenaires sociaux et les convaincre qu’une Europe ne peut être égalitaire si des distorsions  salariales sont autorisées dans certaines branches et certains pays. Le sujet est d’actualité en Autriche, où le gouvernement s’apprête à adopter une réforme du code du travail qui autorisera les employeurs à faire travailler leurs salariés douze heures par jour.

Ce contenu est accessible aux abonnés !

Merci de vous inscrire via le formulaire ci-dessous

 

 

 

 

 

error: Content is protected !!