Migration : un jugement qui risque de coûter cher à l’Europe

Hongrie/Slovaquie/UE – Après les bureaucrates de la Commission Européenne, les magistrats de la Cour  Européenne de Justice (CEJ)sont-ils payés pour mieux diviser l’Europe ? La question mérite d’être posée au lendemain d’un jugement qui oblige la Hongrie et la Slovaquie à accueillir un nombre de migrants fixé par Bruxelles.

 

Ce contenu est accessible aux abonnés !

Merci de vous inscrire via le formulaire ci-dessous

 

error: Content is protected !!