Changement climatique : dramatiser pour mieux gouverner

Allemagne/Suisse/UE – A une époque où il faut faire peur à tout prix pour être entendu à défaut d’être compris et où la presse utilise les termes de catastrophe et de tsunami à tort et à travers, il est naturellement de plus en plus difficile pour les chercheurs qui travaillent avec réalisme et sérénité de se faire entendre. On évoque tellement « le jamais vu » lorsqu’il est question des effets d’un cyclone, d’un tremblement de terre ou d’une éruption volcanique qu’on en oublie une réalité incontestable qui veut que la Nature existe pour être imprévisible.

Ce contenu est accessible aux abonnés !

Merci de vous inscrire via le formulaire ci-dessous

error: Content is protected !!