Accueil des réfugiés : une très, très chère générosité !

Autriche – Si la France s’engageait à accueillir, proportionnellement à sa population, autant de migrants que l’Autriche, elle devrait alors avoir les reins assez solides pour , à long terme, héberger, nourrir, éduquer et ouvrir des perspectives à plus de 3,5 millions de personnes. Inimaginable, dans un pays qui a du mal, aujourd’hui,  à « dispatcher » rationnellement quelques milliers de persécutés sur son territoire. La République des Alpes est quant à elle face à ces défis, car elle est, mise à part l’Allemagne,

Ce contenu est accessible aux abonnés !

Merci de vous inscrire via le formulaire ci-dessous

error: Content is protected !!