Premier bras de fer au sein de la coalition allemande

Allemagne/France – Le ministre fédéral allemand des finances, Olaf Scholz, veut-il se prévenir d’une tension similaire à celle que vit son voisin français avec les « gilets jaunes » ? On est autorisé à le croire suite à la suggestion qu’il vient d’émettre et qui consisterait à augmenter de trois points à 45% le taux d’imposition sur les plus hauts revenus. Pour réussir le pari de la réunification et éviter qu’elle soit assumée par la classe moyenne de la société, l’ancien Chancelier Helmut Kohl était allé plus loin en taxant les plus contribuables jusqu’à 56%. Mais, à l’époque, cette initiative ne provoqua aucune résistance des personnes concernées, car chacune savait que l’ascenseur allait leur être renvoyé.

Ce contenu est accessible aux abonnés !

Merci de vous inscrire via le formulaire ci-dessous

 

 

 

 

 

error: Content is protected !!