Martin Schulz : un destin à la Fillon !

Allemagne/France – Lorsque Martin Schulz a ravi dans des circonstances douteuses le poste de secrétaire-général du Parti Social-Démocrate (SPD) à Sigmar Gabriel, alors ministre de l’Economie, l’événement avait suscité d’innombrables commentaires assortis d’un effet de surprise qui laissait présager un renouveau au sein de la formation historique. Enfin, un homme nouveau, se sont écriés des militants qui, en réalité, connaissaient mal leur nouvel héros, ce qui ne les a pas empêché, de le plébisciter à près de 100%. Du jamais vu dans l’histoire d’un parti, dont les membres souhaitaient, majoritairement, mettre fin à la coalition avec l’Union Démocrate Chrétienne (CDU), présidée par la Chancelière.

Ce contenu est accessible aux abonnés !

Merci de vous inscrire via le formulaire ci-dessous

 

error: Content is protected !!