L’ex-Tchécoslovaquie toujours dans l’ombre du communisme

de g.à d.: Andrej Babis, Emmanuel Macron et Peter Pellegrini

République Tchèque/France/UE – Le 3 juin 2018, Emmanuel Macron tint à  Elysée une conférence de presse commune avec le 1er Ministre Tchèque Andrej Babis et son homologue slovaque  Peter Pellegrini. Comme il est d’usage dans ce genre de rencontre  les trois hommes d’Etat se congratulèrent, les invités remercièrent leur hôte pour son accueil et son attachement aux amitiés qui ne sont plus franco-tchécoslovaques mais franco-tchèques et franco-slovaques. Dans leur allocution, les deux dirigeants d’Europe Centrale évoquèrent naturellement  leur présence dans l’Union Européenne mais insistèrent encore davantage sur leur appartenance au groupe Vizegrad, une manière habile d’associer indirectement la Pologne et la Hongrie à l’événement, deux pays qui ne sont pas interdits de séjour sous les ors de la République française  mais presque.

 

Ce contenu est accessible aux abonnés !

Merci de vous inscrire via le formulaire ci-dessous

 

error: Content is protected !!