Les ultra-riches préfèrent Londres et Tokyo à Paris

France/Royaume-Uni/Japon – L’incendie de Notre-Dame de Paris a permis à la presse française de prétendre, une nouvelle fois, que Paris serait la plus belle ville du monde, que l’avenue des Champs-Elysées la plus belle artère de la planète et naturellement que Notre-Dame de Paris le plus bel édifice de l’univers. Sans ce « drame », jamais le coq n’aurait pu  chanter aussi haut dans les cieux, à tel point qu’on peut se demander si cette catastrophe n’est pas, en réalité, un miracle voulu par un Dieu assisté de ses apôtres laïcs.

Ce contenu est accessible aux abonnés !

Merci de vous inscrire via le formulaire ci-dessous

 

error: Content is protected !!