Les « gilets jaunes » : une preuve de l’obscurantisme français

France/UE – Rébellion, révolte populaire, jacquerie, révolution de rues, l’ampleur du mouvement aidant, on a eu droit une fois encore à des commentaires aussi ridicules qu’incohérents et aucun support de presse n’a joué réellement son rôle en resituant le mouvement « gilets jaunes » dans son contexte européen, alors même que la campagne au Parlement de Strasbourg est déjà sur les rails. Il n’est venu ni à l’idée des conseillers du président ou du 1er ministre, encore moins à celle de responsables de médias,  de référence ou non, de comparer les prix du carburant en France à ceux pratiqués à l’étranger.

Ce contenu est accessible aux abonnés !

Merci de vous inscrire via le formulaire ci-dessous

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

error: Content is protected !!