Les députés européens ne souhaitent plus s’entendre parler

Autriche/Roumanie/UE- Le 1er janvier dernier la Roumanie a succédé à l’Autriche à la présidence tournante de l’Europe. Cette tradition veut que le sortant tire le bilan d’actions dont il n’a eu pas  le temps, en six mois, de mener à leur terme et que l’entrant énonce des promesses dont il est le premier à savoir qu’il ne les tiendra pas. Ces deux réalités sont tellement évidentes que les députés eux-mêmes sont les premiers à en avoir conscience. Mais c’est aussi le seul moment où ils font preuve de transparence et de loyauté par leur absence.

Ce contenu est accessible aux abonnés !

Merci de vous inscrire via le formulaire ci-dessous

 

error: Content is protected !!