Le mythe Merkel s’écroule en deux semaines

Allemagne – Il n’aura pas fallu plus de deux semaines pour que les treize années occupées par Angela Merkel à la tête du gouvernement, fondent comme neige au soleil. Depuis les dernières élections au Bundestag , la Chancelière subit revers sur revers et après six mois de négociations nécessaires à la formation d’une équipe gouvernementale hybride voire ubuesque, dont les membres ont accepté la fonction, non pas pour servir l’Etat et garantir l’unité nationale, mais pour l’utiliser à des fins personnelles et carriéristes.

Ce contenu est accessible aux abonnés !

Merci de vous inscrire via le formulaire ci-dessous

 

 

 

 

 

 

 

 

 

error: Content is protected !!