Le gouvernement roumain ressuscite Ceaucescu

F.Timmermans, 1er vice-président de la Commission Européenne

Roumanie/UE – Alors que toutes les critiques à l’adresse des populistes se concentrent sur la Pologne et la Hongrie, on oublie que c’est en Roumanie que les entorses à la constitution européenne sont les plus fréquentes et les plus provocantes. Aucun autre gouvernement d’un pays de l’Union Européenne ne fait preuve d’autant de mépris à l’égard des rappels à l’ordre dont il est l’objet, à tel point qu’on est en droit de se demander si la fonction de vice-président de la Commission Européenne a encore un sens. Pour la n-ième fois, le premier d’entre eux, Frans Timmermanns, a soumis  un x-ième rapport au Parlement Européen, dans lequel il est clairement établi que la ministre-présidente de la République des Carpates, Viorica Dancila, n’est qu’une femme de paille au service d’une bande de « fripouilles » pour reprendre l’expression de Ludovic Orban,

Ce contenu est accessible aux abonnés !

Merci de vous inscrire via le formulaire ci-dessous

 

error: Content is protected !!