L’Allemagne en proie aux extrémismes

Allemagne – Le ministre fédéral allemand de l’Intérieur n’avait pas du tout envie de sourire lorsqu’il s’est exprimé devant la presse pour commenter le passage aux aveux de Stephan Ernst, auteur présumé de l’assassinat de Walter Lübke, président CDU du district de Kassel et fervent partisan de la politique migratoire d’Angela Merkel. Horst Seehofer, peu connu pour sa langue de bois encore moins pour le politiquement correct, n’a en effet pas hésité à lancer publiquement un signal d’alarme, considérant que

Ce contenu est accessible aux abonnés !

Merci de vous inscrire via le formulaire ci-dessous

error: Content is protected !!