L’affaire Relotius devient une affaire d’Etat

Allemagne – Bien qu’il n’ait que 33 ans, Claas Relotius, grand reporter au « Spiegel », hebdomadaire de « référence » qui fait souvent la pluie et le beau-temps sur le vie politique allemande mais aussi parfois européenne, était considéré comme un reporter hors pair et un exemple en matière de pugnacité journalistique. Aurait-il songé à quitter le magazine né il y a 70 ans en même temps que la République Fédérale, que des dizaines d’éditeurs eurent été disposés à sortir leur chéquier et monter les enchères pour s’offrir cette plume perspicace et irrévérencieuse, qui n’est en fait qu’un faussaire et un escroc.

Ce contenu est accessible aux abonnés !

Merci de vous inscrire via le formulaire ci-dessous

 

 

 

 

 

 

error: Content is protected !!