La dernière demi-victoire d’Angela Merkel

Annegret Kramp-Karrenbauer a quitté la Sarre, en tant que ministre-présidente, pour tenter de conquérir la Chancellerie. Elle est ainsi l’héritière de la plupart des successeurs d’Angela Merkel

Allemagne – Elle l’avait ouvertement soutenue, elle a été élue : Annegret Kramp-Karrenbauer (AKK), la fille spirituelle d’Angela Merkel, aussi tenace et efficace que la Chancelière, est parvenue à  ravir la présidence de l’Union Démocrate Chrétienne, ce qui signifie qu’elle est sur la bonne voie pour devenir la 9ème tête de l’exécutif allemand en 2021. En faisant ce choix les délégués du parti ont confirmé leur volonté se s’inscrire dans la continuité.  C’est là la grande différence de l’Allemagne avec la France . Dans le pays influencé par Luter, on ne trahit pas ses électeurs comme c’est le cas dans celui qui a vu naître les Lumières. Pour ne pas plonger dans l’ombre et apparaître à l’étranger comme une Nation éternellement scindés en deux blocs fermés à toute concession et à tout dialogue, les Allemands ont cette capacité à juger objectivement leurs dirigeants et leurs dirigeants le savent. De ce congrès qui a déjà hissé son héritière sur la scène internationale, on retiendra l’image d’une femme, qui bien qu’ayant été au sommet du parti et de la République pendant

Ce contenu est accessible aux abonnés !

Merci de vous inscrire via le formulaire ci-dessous

 

 

error: Content is protected !!