Europe : les partis historiques sur un Radeau de la Méduse

France/Allemagne/Autriche/UE – Le 22 mai 2019, à quatre jours des élections européennes, les téléspectateurs français ont eu le possibilité d’écouter les arguments de quinze têtes de liste dont il est fort à parier à défaut d’ espérer qu’une majorité d’entre elles ne réapparaîtra plus de sitôt sur les plateaux de télévision. Les électeurs s’en désoleront-ils ? A priori non, car les orateurs concernés n’intéressent qu’une minorité de personnes. « L’émission politique » animée par Thomas Sotto et Alexandra Bensaïd, n’a en effet réalisé qu’une audience de 9,5%, soit moins que « Grey’s Anatomy » (17,2%) et des « Racines et des ailes » (11,9%). Commentant ce faible score, les analystes et experts de tout poil ont cru bon de prédire un fort taux d’abstention, or c’est tout le contraire qui s’est produit, ce qui tend à prouver que les électeurs ne sont pas aussi naïfs qu’on peut se l’imaginer et surtout qu’ils ne se laissent plus influencer par des programmes imposés par une conception de plus en plus douteuse de la démocratie qui consiste à laisser parler des personnes qui n’ont plus rien à dire.

Ce contenu est accessible aux abonnés !

Merci de vous inscrire via le formulaire ci-dessous

error: Content is protected !!