Candidature ambiguë à la présidence ukrainienne

Ukraine/Russie/UE – Alors que la candidature de Coluche à la présidentielle de 1981 en France n’avait pas fait long feu, celle de l’humoriste Wolodymyr Selensky devient de plus en plus crédible en Ukraine. La comparaison est certes osée mais ne manque toutefois pas de sel, car elle démontre à quel point l’Europe a évolué en l’espace de deux générations. Si Coluche n’était pas parvenu à ses fins, c’est parce les partis traditionnels, ennemis de la première heure, avaient eu tellement peur de ce « fanfaron » s’apprêtant à marcher sur leurs plates-bandes qu’ils en oublièrent leurs querelles

Ce contenu est accessible aux abonnés !

Merci de vous inscrire via le formulaire ci-dessous

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

error: Content is protected !!