2018 : année de fièvre boursière en Allemagne

Allemagne/France – Alors qu’en France, Emmanuel Macron redouble d’efforts pour attirer des investisseurs étrangers et se réjouit des promesses de 2,5 milliards formulées récemment lors d’une rencontre au sommet au Château de Versailles, en Allemagne on s’attèle à l’entrée sur les marchés financiers de mastodontes bien partis pour faire trembler tous leurs concurrents. Et les regards de se porter sur Healthehineers, la filiale de Siemens spécialisée dans l’appareillage médical et à ce titre la plus prometteuse en terme de développement et de rentabilité, deux paramètres qui séduisent les actionnaires auxquels le pdg de Siemens, Joe Kaeser promet plus de trois milliards d’euros de dividendes.

Ce contenu est accessible aux abonnés !

Merci de vous inscrire via le formulaire ci-dessous

 

error: Content is protected !!